Patchworks, broderies, tricots, décopatch et autres créations ...

Découvrez nos réalisations : Patchwork, Broderies _Points de croix, Points traditionnels, Hardanger_ Tricot, Décopatch et bien d'autres encore ...

12 février 2017

Crash test avec nouveau jouet

J'ai un nouveau jouet ... pire qu'un enfant. Ca faisait longtemps que j'en avais envie, mais je n'avais jamais franchi le pas. Alors je les regardais, de plus ou moins loin, de plus en plus près même. Et puis là je n'ai pas pu résister : j'ai fait les soldes ! :)

fullsizeoutput_180   fullsizeoutput_181

 

Ce week-end je me suis donc lancée. J'avais commencé un soir cette semaine, mais c'était un peu trop compliqué après une journée de boulot. Donc hier je l'ai apprivoisée et finalement ce n'est pas si compliqué que ça. J'appréhendais l'enfilage et finalement c'est assez simple. J'ai fait plein d'essais avec des chutes de jersey, pour bien comprendre toutes les possibilités offertes et je me suis lancée dans une première réalisation. 

J'ai choisi un patron que je connais bien et déjà éprouvé : le tee-shirt Plantain. Modèle facile et patron déjà prêt, donc je n'avais qu'à me concentrer sur les coutures. J'ai utilisé des chutes de tissu qui me restaient.

Bilan : c'est une machine assez incroyable qui fait gagner beaucoup de temps. Elle coud, surfile et coupe, le tout en même temps ! Très pratique pour les coutures droites, les finitions sont nickel. J'ai tenté également les ourlets invisibles. Waouh  ! Ça rend très bien ... mais il faut bien comprendre le principe. J'ai fait plusieurs essais avant de comprendre et ce n'est pas encore parfait : il y a quelques fils qui restent ... (voir zoom de la manche). Je pense que les ourlets invisibles c'est bien pour les tissus unis et un peu rigides. Pour le jersey je préfère les coutures avec une aiguille double. La prochaine fois je ferai le surfilage à la surjeteuse et la couture à l'aiguille double de la machine à coudre. Et puis (zoom ourlet du bas) les ourlets invisibles ne sont pas faits pour les tissus à motifs : les petites fleurs ne sont pas bien raccordées en bas du tee-shirt ... 

En bref, un tee shirt tout à fait mettable pour une première à la surjeteuse. J'ai surtout appris beaucoup de choses et les mettrai à profit pour mon prochain projet.

fullsizeoutput_182  fullsizeoutput_184   

fullsizeoutput_185   fullsizeoutput_186 

 fullsizeoutput_187     fullsizeoutput_188

 

Posté par niklo à 18:45 - Laurence - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

Commentaires

    Bravo ! pour une première, c'est du beau travail !

    Posté par M., 12 février 2017 à 18:39
  • Je me sens moins seule

    Merci Laurence, je me sens moins seule pour 2 raisons :
    un nouveau post sur le blog, ouf, je ne suis pas la seule à encore aller y faire un tour
    2ème j'ai une copine de Sujéteuse maintenant.Tu vas voir le temps qu'on gagne avec cet engin surtout pour coudre le jersey. Mais je suis comme toi, les finitions, c'est toujours à la MAC, je trouve ça plus propre.
    Maintenant, à toi toutes les robes en jersey etc...

    Posté par Marie, 12 février 2017 à 20:19
  • Bel achat qui nous laisse espérer de belles créations

    Posté par Sophie, 26 mars 2017 à 11:59
  • Oh super les surjeteuses. Moi depuis que je suis petite j'ai toujours cousue. Ma maman travaillait dans la confection pour haute couture surtout la lingerie. Donc tout sur des machines surjeteuses car elles coupent et cousent en même temps.
    Lorsque l'usine à fermé elle à pu en prendre une, mais bien sur industrielle je ne vous dis pas l'allure à laquelle elle cousait, il fallait faire attention aux doigts car c'était vite fait de passer un doigt dessous. (d'ailleurs mon index gauche s'en souvient très bien même après plus de 20 ans.
    Puis je suis partie de la maison, mariée et mon adorable mari m'en a offert une, puis moi la machine. Après 25 ans de mariage j'ai toujours les deux machines et elles fonctionnent toujours autant.
    D'ailleurs les copines en sont très contentes....
    Bonne soirée.

    Posté par ARLESIENNE30, 23 octobre 2017 à 18:30

Poster un commentaire